20.03.2019 – Remarkables view

En bref

  • Date: Mercredi 20 mars 2019
  • Lieu: Wanaka> Queenstown
  • Hébergement: Camping>Auberge
  • Météo: Soleil 16°-27
  • Activités: Route, Luge
  • Parcours:  8’000 pas / 150 km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

En quittant Wanaka ce matin, nous poursuivons notre découverte de l’Otago en prenant la route vers l’Est. Les couleurs chatoyantes de l’automne donnent au paysage une splendeur unique. En pleine campagne, dans la vallée de Cardrona une immense clôture couverte de soutien-gorge se dresse au milieu de ce décor dégagé. L’origine première de cette scène restant une intrigue, le phénomène n’a cessé de se perpétuer pour devenir aujourd’hui, sous le nom de Bradrona, un véritable lieu de tourisme et d’appel aux dons pour la fondation de NZ du cancer du sein.

Vers midi, nous arrivons à Queenstown, la capitale des sports extrêmes. Avec un peu d’avance pour le check-in à l’auberge de jeunesse, nous faisons halte à la bibliothèque pour 2 heures d’étude.

A 14h30, on s’enregistre à la réception du Nomads situé idéalement en plein centre à 50 mètres du lac Wakatipu. Nous posons les bagages dans le  dortoir de six qui nous est encore une fois dédié pour 2 jours.

Avec tout à proximité, nous mangeons sur le pouce avant de rejoindre les télécabines du Gondola Skyline. En quelques minutes, on domine la ville et on profite d’une vue panoramique sur les Remarkables Mountains. Avec comme principale attraction familiale la luge d’été, on s’élance tous les cinq pour quelques tours de pistes. Bien que nous connaissions déjà les luges de Morzine ou de Gruyère, celles de Queenstown offre une grande liberté de conduite avec d’excellentes sensations.

De  retour au bord du lac et de l’esplanade, la ville s’illumine, la plage et les nombreux restaurants s’animent dans une douce ambiance lacustre.

En image

19.03.2019 – Blue Diamonds

En bref

  • Date: Mardi 19 mars 2019
  • Lieu: Wanaka
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Soleil 16°-27
  • Activités: Rivière, Randonnées
  • Parcours:  15’000 pas / 200 km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

Le bord du lac de Wanaka est idéal pour se lancer dans un footing matinal. La ville étant située à l’extrémité sud du lac, le soleil se lève en illuminant les montagnes entourant cette immense réserve d’eau douce. Les premiers touristes sont déjà au pied du Wanaka tree pour capter la luminosité exceptionnelle et enregistrer quelques souvenirs.

Pendant que les filles se lèvent et progressent efficacement dans les cours, Lou-Ann m’accompagne au Beacon Point sur un point de vue dégagé sur le côté Est lac. Situé à une dizaine de kilomètres de la ville, ce point de vue est accessible aux vélos ou aux marcheurs par un sentier sans difficulté, ou comme pour nous, en voiture … pour les moins sportifs ou les plus pressés.

Pour l’après-midi, nous repartons vers le Nord vers Makarora située à une heure pour visiter les Blue Pools. N’ayant pas eu le temps de nous arrêter lors de notre passage en provenance de Greymouth, nous partons de Wanaka en passant par le foodtruck Burrito Craft. La route longeant les lacs de Huwea et de Wanaka est absolument fabuleuse. On y trouve un mélange de lacs canadiens, des montagnes alpines, de pâtures irlandaises traversées par une unique petite route jalonnées de points de vues sur ces grands espaces.

Un petit sentier de 20 minutes, équipé de deux ponts de singe enjambant la rivière, donne accès à une zone de baignade à l’eau transparente. Les amateurs du maillot de bain sont cependant très peu nombreux. Avec un peu de courage, on se jette à l’eau qui ne dépasse pas les 8-10°C. Après trois grands frissons, on s’habille rapidement car malheureusement les moustiques (et les drônes) pullulent autour de cette piscine naturelle.

De retour à Wanaka, pour finir notre séjour en beauté, nous partons avec Axelle sur le Lake Diamond Track and Lookouts. On profite en fin de journée de belles couleurs automnales sur les montagnes et de températures plus agréables pour marcher et s’élever de plusieurs centaines de mètres. Paradis des randonneurs, on en croise au retour certains qui se lancent dans des ascensions de plusieurs heures équipés pour la nuit… on laisse ce challenge pour une autre fois!

En image

18.03.2019 – Tree cool

En bref

  • Date: Lundi 18 mars 2019
  • Lieu: Wanaka
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Soleil 16°-27
  • Activités: Randonnées
  • Parcours:  12’000 pas / 20 km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

On n’avait pas eu un aussi beau temps et le plaisir d’admirer des paysages si grandioses depuis longtemps. Nous nous émerveillons enfin des paysages offerts par l’île de Jade. Dans le plan hippodamien du centre-ville de Wanaka, on s’installe pour déjeuner au BrB face au lac.

On passe une partie de l’après-midi entre les boutiques de souvenirs ou de prêt-à-porter et les bords du lac menant jusqu’à l’incontournable Lone Tree posant le pied dans l’eau.

En fin d’après-midi, alors que le soleil devient moins agressif, Axelle et Lou-Ann m’accompagnent pour l’ascension du Mount Iron permettant d’embrasser la région. On entreprend la boucle en montant côté nord à l’ombre par un sentier assez raide, mais on arrive finalement assez vite 250 mètres plus haut pour admirer le paysage dégagé et finir le circuit côté sud donnant sur le lac de Wanaka.

En image

17.03.2019 – Glacier leak

En bref

  • Date: Dimanche 17 mars 2019
  • Lieu: Greymouth> Wanaka
  • Hébergement: Auberge> Camping
  • Météo: Pluie-Nuageux–Soleil 16°-25
  • Activités: Route
  • Parcours:  3’000 pas / 500 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Ce matin, nous quittons l’Arche de Noé et ses espèces sympathiques. Un canadien sourd et « legally » blind traveler, un suédois hébergé gratuitement pour quelques heures de ménage ou une française en recherche d’opportunité dans la création artistique  cinématographique néo-zélandaise.

A 10h30, on prend le volant pour une longue route vers le sud de plus 500km. A Hotikita, nous faisons une première halte pour faire le plein d’essence, car pour la suite les stations sont plutôt rare.

Sur la Highway 6, nous longeons la côte, puis les lacs et vers 13h00, nous atteignons Franz Joseph Glacier. Nous faisons rapide pause dans le centre avant de mener une notre expédition jusqu’au pied du glacier. A cette saison, et depuis 1908, ce dernier est malheureusement de moins en moins facile d’accès. On se lance dans une marche interminable au fil des décennies et des anciennes positions du glacier. Bien que le glacier soit visible, nous remontons jusqu’à sa position de 1960 qui reste encore bien loin de sa limite actuelle.

A mi-chemin, nous reprenons la route côtière jusqu’à Haast avant d’entrer dans l’immense Mount Aspiring National Park. Le soleil nous accompagne enfin et les paysages s’embellissent au fil des kilomètres. A 18h00, nous longeons enfin le magnifique Lake Wanaka, puis le Lake Hawea entourés d’un relief alpin pour atteindre à 19h00 le Mt Aspiring Holyday Park où nous faisons notre nouvelle escale.

En image

PETIT TOUT du CAILLOU

Pour illustrer notre séjour sur le Caillou, de la Grande Terre aux îlots, de l’île des Pins aux  Loyautés, voici une revue synthétique des séquences capturées et assemblées par  Axelle.

En vidéo

PETIT TOUT de KANAKY

Pour illustrer notre séjour en Kanaky, de la Grande Terre aux îlots, de l’île des Pins aux  Loyautés, voici une revue synthétique des séquences capturées et assemblées par Lou-Ann.

En vidéo

12.02.2019 – Tout coule

En bref

  • Date: Mardi 12 février 2019
  • Lieu:  Nouméa
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Soleil –22°-32°
  • Activités: Randonnées
  • Parcours:  5’000 pas /  260 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Notre retour à Nouméa est l’occasion de se reposer des quatres derniers jours passés en camping. On soigne les petits bobos, les lessives et on prépare un nouveau carton de délestage pour la France. A part çà, on se la coule douce!

En fin d’après-midi, on décide de faire une escapade jusqu’à l’auberge du mont Koghi pour voir la montagne et les chalets à 30 minutes du centre. Pas de neige, pas remonte pente, mais on y trouve un menu digne de toutes les stations de sports d’hiver avec raclette, fondue ou tartifette. Il est 16h passé, on laisse donc de côté les grandes randonnées, et on part pour une heure vers la cascade. Traversant une belle forêt primaire couverte, nous sommes attentifs aux pierres et aux racines qui compliquent la progression. Nous arrivons en fin de course à une petite cascade plongeant dans une petite marmite, à peine assez grande pour se baigner.

Tandis que l’eau s’écoule … nous faisons demi-tour en admirant la vue d’en haut c’est cool!

En image

 

11.02.2019 – Revoilà Nouméa

En bref

  • Date: Lundi 11 février 2019
  • Lieu:  Lifou > Nouméa
  • Hébergement: Camping > Airbnb
  • Météo: Soleil –22°-32°
  • Activités: Bibliothèque, Vol, Boutique
  • Parcours:  5’000 pas /  260 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

C’est le tsunami ce matin à Löengoni, les tentes sont arrachées, le fil à linge envolé, les sacs retournés … dans le coffre de la petite C3. On fait nos aux revoirs à l’ensemble des campeurs et nous remercions Agathe pour son accueil et son temps passé à préparer le bougna avec nous.

Nous rejoignons le bourg de Wé pour passer une bonne heure à la bibliothèque avant de déjeuner sur le pouce à la Kaz à Jo, un petit snack tenu depuis 3 ans par Julien. Parés pour le décollage, nous prenons la direction de l’aérodrome pour 13h00 afin  de restituer notre véhicule et passer à l’embarquement. A Luecila, en sortant de Wé, nous jetons un dernier coup d’oeil à la baie de Chateaubriand, puis nous rejoignons Wanaham où notre avion est prévu à 13h50.

On quitte Lifou à l’heure avec quelques turbulences en cours de vol, mais à 14h30 nous sommes déjà à Nouméa attendus par notre agence de location habituelle. Avec 3 heures à attente pour récupérer notre prochain Airbnb, nous visitons les boutiques de l’anse Vata.

A 17h30, nous rencontrons Véronique qui nous attend à la vallée des colons pour nous remettre les clés de son duplex hyper classe et meilleur marché que les précédents! On  termine donc la soirée en nous installant de ce nouvel espace reposant avec comme  dîner, un cari de poulet préparer pour notre retour par Danielle, la maman de Sandra.

En image