05.10.2018 – 1 mois déjà

En bref

  • Date: Vendredi 05 octobre 2018
  • Lieu:  Toronto
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Nuages / 8 ° à 12°
  • Activités: Poste et Centre Eaton
  • Parcours:  10000 pas / 15 km
  • Satisfaction: 6/10

En détail

Aujourd’hui, cela fait 1 mois que nous avons quitté la France. On a l’impression qu’une semaine est passée, à peine quelques jours, mais 30 jours sont déjà derrière nous. A cette occasion, nous écrirons une première revue sur notre Petit Tout du Canada.

Comme on apprécie toujours en recevoir, on passe la matinée à écrire des cartes postales et préparer un petit colis de 3,5 kg pour renvoyer par bateau quelques vêtements, adaptateurs, cahiers et livres qui ne nous servirons plus pour la suite du voyage.

Notre prochain vol est pour samedi à 18h50 à l’aéroport international Pearson de Toronto. On a donc encore un peu de temps pour en profiter cet après-midi et épuiser nos deniers dollars. On profite des soldes (60%) sur les produits d’été pour ajuster nos valises aux prochaines conditions climatiques.

En plein centre-ville de Toronto, on parcours ainsi les étages du Eaton Center (plus grand complexe commercial de l’Est canadien) pendant près de 3 heures. Les boutiques arborent déjà les couleurs, les décorations et les articles pour fêter Halloween selon la tradition. Comme nous suivrons l’événement dans l’autre hémisphère dans quelques semaines, nous attendrons donc pour s’intéresser à ces préparatifs.

Bref, il est temps de passer notre dernière nuit avant le paquetage complet de demain matin.

En image

04.10.2018 – La science pour tous

En bref

  • Date: Jeudi 04 octobre 2018
  • Lieu:  Toronto
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Nuages / 12 ° à 18°
  • Activités: Centre des Sciences de l’Ontario
  • Parcours:  10000 pas / 20 km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

Nous expérimentons depuis 4 jours la vie à 5 dans un studio d’à peine 23m2. La porte de la salle de bain ayant été enlevée (pour être remplacée) et la cuisine étant dans la chambre, on pourra bientôt passer en camping-van comme prévu d’ici une semaine à Brisbane.

Pour poursuivre les expériences, nous passons aujourd’hui du domaine social domaine scientifique en nous rendant au Centre des Sciences de l’Ontario pour la journée. Pour rejoindre ce site assez excentré, nous découvrons les transports de Toronto (les TTC) un peu vieillot!

Dans le centre, l’ensemble des sujets présentés est en anglais, avec traduction en français s’il vous plaît! C’est toujours pratique, notamment pour l’exposition sur la physique quantique.

Avec 6 niveaux et une quinzaine de thématiques, la sélection s’impose. Nous explorons ainsi l’Espace et le Planétarium, puis on s’offre une paranthèse au cinéma OMNIMAX avec la projection du film Pandas, un documentaire sur les techniques de réintroduction de l’espèce en milieu naturel.

On poursuit l’après-midi avec les expositions sur l’Extrême Humain (d’AstraZeneca), le Centre d’Innovation (de la famille Weston) et les Découvertes artistiques. A chaque fois, des expériences avec des mises en situation sont proposées, ce qui nous occupe jusqu’à la fermerture, trop top malheureusement, dès 16h00!

Ensuite, après les dernières courses avant le départ pour l’hémisphère sud, on rentre pour mettre notre science en cuisine …

« La science n’a pas de patrie. » Louis Pasteur

 En image

03.10.2018 – Le tonnerre des eaux

En bref

  • Date: Mercredi 03 octobre 2018
  • Lieu:  Toronto
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Nuages / 12 ° à 16°
  • Activités: Chutes du Niagara
  • Parcours:  20000 pas / 320 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

La matinée démarre au quart de tour à 7h45. Aujourd’hui, c’est LA visite attendue pendant des mois, LE lieu magique et incontournable du tourisme au Canada, une journée qui ne s’oubliera pas : la visite des Chutes du Niagara.

Plus d’une heure et demi de route pour rejoindre le site, en passant par Hamilton pour voir les Absolute towers. Malheureusement, nous n’avons pas le temps de continuer sur la route des vins de la péninsule de Niagara. Entre raisin et raison, nous choisissons donc l’eau des Grands Lacs sans hésiter.

Passées les attractions de Clifton Hill, on suit le bruit des chutes pour s’orienter. On traverse ensuite le Quenn Victoria Park pour voir en face de nous la première vue sur les « Chutes américaines » et le « Voile de la mariée ». Le spectacle est vraiment magnifique . même sous un ciel un peu capricieux. Nous poursuivons la ballade sous le brumisateur produit par l’immense rideau fracassant du « Fer à Cheval ».

Des photos, des vidéos mais pas de bateau, l’escapade aux milieux des remous n’est pas à notre goût! On flâne encore dans les boutiques, quelques cartes postales et un arrêt à la Fudge Factory pour quelques douceurs, et c’est reparti!

On reprend la route pour Toronto vers 15h30, pas le temps de poursuivre jusqu’à Niagara-on-the-Lake … dommage! Notre temps est compté, nous devons rendre la voiture de location à 17h30 en plein centre-ville.

Après la route et les embouteillages, on n’est pas en avance alors on s’organise en deux équipes : une pour la « voiture » l’autre pour la « lessive ». L’équipe « voiture » (Lou-Ann et Alex) arrive juste dans les temps à Bloor St (2’800 km parcourus en 28 jours) … le retour se fait à pied pendant 5,5 km. L’équipe « lessive » (Justine, Axelle et Pauline) termine avec une pile de linge sèchée, pliée et rangée de 5,5 kg. Les deux équipes arrivent synchro à 19h00 au point de ralliement.

En image

02.10.2018 – Photo synthèse

En bref

  • Date: Mardi 02 octobre 2018
  • Lieu:  Toronto
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Nuages-Pluie / 8 ° à 12°
  • Activités: Parc et Cinéma
  • Parcours:  19000 pas / 20 km
  • Satisfaction: 6/10

En détail

A Toronto, tôt, il ne fait pas beau. Tort ont (ceux qui se lèvent) tôt !

Tous les jours, nous avons la visite d’Arthur (le superintendant) qui tente de réparer la poignée de la salle de bain arrachée (article du 30.09.2018). Mais, aujourd’hui, le verdict est sans appel, il faut remplacer la porte! Entre temps, on fait les leçons et les exercices avec les filles.

L’appartement situé au rez-de-chaussée manque de lumière, c’est la déprime assurée. On guise de luminothérapie, nous affrontons donc le petit crachin pour nous aérer dans High Park et apercevoir quelques animaux des bois et des maple leafs en plein photosynthèse. Le long du Lac Ontario, rien à voir puisque le ciel est bouché. On comprend l’intérêt d’un Festival de la lumière à Toronto durant un mois et demi en hiver.

Finalement, on va se faire une toile à 17h30 au Famous Players Canada Square Cinemas. Beaucoup de thriller à l’affiche … pour nous c’est The Incredibles 2 en version originale et en images de synthèse biensûr. Voilà, ce bon divertissement nous a redonné le moral pour finir la soirée.

En image

01.10.2018 – Au pays des merveilles

En bref

  • Date: Lundi 01 octobre 2018
  • Lieu:  Toronto
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Nuages-Pluie / 8 ° à 12°
  • Activités: Visite de Toronto et de l’Aquarium
  • Parcours:  8000 pas / 20 km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

On se lève ce matin en apprenant le départ d’Aznavour au pays des merveilles. Il aura bien voyagé … au bout de la terre, « prenant la route qui mène à mes rêves d’enfants
sur des îles lointaines où rien n’est important … ». Moins connu en Ontario qu’au Québec, le crooneur français aura sûrement un jour dans la Belle Province une route, une rue ou une place à sa mémoire (article du 30.09.2018).

Pour plonger dans les rêves et les merveilles, de notre côté, nous abandonnons notre quartier périphérique de Forest Hill (North) pour prendre la direction du downtown (7,8, km en voiture). Nous nous dirigeons au coeur de la City dans l’Entertainment district au milieu des buildings. En chemin, nous passons sur Road Avenue, puis Universiy Avenue pour nous parquer à hauteur de Richemond Street. On a repéré au passage le ROM (Royal Museum of Ontario), ou nous pourrons faire une visite un jour de pluie.

Attirés par les points culminants, on rejoint le pied de l’emblèmatique CN Tower et son restaurant tournant. La météo n’est pas idéale pour arpenter l’édifice autoporté de 553m.

Dans le secteur, les points d’intérêt touristique ne manquent pas, tels que la Steam Whistle Brewery, le Rogers Centre, le Air Canada Centre, le Roy Thomson Hall ou le Ripley’s Aquarium of Canada. Notre envie d’exotisme et de tour du monde nous oriente à l’unanimité vers l’aventure sous-marine au milieu des eaux douces ou salées du vivarium.

C’est l’immersion totale dans un parcours impressionnant de vie aquatique. On découvre, dans un tunnel de verre (le plus grand d’Amérique du Nord), une vue à 360° sur les squales, les tortues et 16000 autres espèces hébergées dans 9 bassins. Pas besoin de masque et bouteille pour se sentir submergé par la beauté du spectacle du Dangerous Laggoon, du Rainbow Reef ou par les majestueuses danses des raies et les balais de  méduses…

A 17h30, on ressort de la plongée vers le Convention Center, mais le site est en prépration pour une pochaine rencontre. Sur la route du retour, on s’arrête au Toronto City Hall pour quelques clichés devant l’ancien Hotel de ville, puis dans les bouchons, la nuit tombe (et nous aussi) à Toronto.

En image

30.09.2018 – Route des Héros

En bref

  • Date: Dimanche 30 septembre 2018
  • Lieu:  Gatineau > Toronto
  • Hébergement: Airbnb > Airbnb
  • Météo: Nuages / 10° à 15°
  • Activités: Route
  • Parcours:  – pas / 460 km
  • Satisfaction: 3/10

En détail

Aujourd’hui, c’est dimanche et dernier jour de septembre! On n’a pas fait grand chose d’intéressant … chargement des bagages à Gatineau, 5 heures de route pour relier Gatineau à Toronto, courses et déchargement des bagages à destination puis lessive pour finir.

Circulez … il n’y a rien à voir … ou presque.

En apercevant les grands panneaux bleus indiquant « Highway of Heroes » sur la 401, on s’interroge sur le sens de cette appelation déroutante. Après la route de la Nouvelle-France et le Chemin du Roy au Québec (article du 25.09.2018) , cette portion d’autoroute transcanadienne est dédiée aux héros ontariens (urgentistes, pompiers, policiers, militaires …) morts dans l’exercice de leurs fonctions.

Arrivés à Toronto, à défaut de laver notre linge sale en famille, on fait une chouette rencontre à la laverie. Ce soir, c’est Arthur, le « superintendent » (encore un super-héros ….), avec qui nous partageons quelques histoires de voyages et de bons tuyaux pour visiter la ville.

Pour finir la soirée, nous aurions bien eu besoin d’un « Héros » … ou d’Arthur. Vers 23h00, la poignée de notre salle de bain reste fermée … impossible d’ouvrir. Heureusement, personne à l’intérieur. Nous contactons notre hôte pour trouver une solution… Malheureusement, la poignée installée correspond au mécanisme utilisé pour les portes d’entrée (avec verrouillage intérieur à « barre » et extérieur « à clé »). La porte ayant été « barrée » à l’intérieur, puis refermée, celle-ci ne pouvait s’ouvrir que de l’extérieur avec la clé … mais sans la clé … c’est compliqué!

Bref … nous finissons par arracher cette poignée-boule récalcitrante à coup de tournevis. A minuit et demi, le highway pour les sanitaires est ouvert!

En image

29.09.2018 – Les premières colorées

En bref

  • Date: Samedi 29 septembre 2018
  • Lieu:  Gatineau
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Soleil-Nuages-Averses / 10° à 16°
  • Activités: Visite du Parc Gatineau
  • Parcours:  10’000 pas / km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Ce matin, ce n’est pas vers les boutiques du centre Rideau que les filles se dirigent, mais à quelques centaines de mètres de notre logement, au Comptoir Saint-Vincent de Paul de Hull. Elles en ressortent habillées avec trois hauts sur mesure, le tout pour une douzaine de dollars!

On s’organise ensuite pour un déjeuner en plein air dans le Parc de la Gatineau à quelques kilomètres, pour admirer « les premières colorées ». En effet, c’est le premier week-end où les feuilles des arbres se panachent de rouge, marron, jaune ou vert. Nous commençons ainsi le spectacle au Lac Pink. Le tour se boucle en 2,5 km avec des panneaux présentant son écosystème et sa spécificité, dite méromictique.

Puis, nous enchaînons les belvédères du Parc pour atteindre celui de Champlain, avec une vue dominante sur la rivière Gatineau. Nous nous arrêtons finalement au Belvédère Etienne-Brûlé pour casser la croûte, il est déjà 14h00. Nous apercevons un Grand Pic, pas farouche du tout, en plein perçage d’arbre.

Après une première averse, on poursuit la ballade en voiture jusqu’au Lac Meech. Quelques habitations et de petites cabanes bordent le lieu entouré d’arbres aux premières couleurs d’Automne. Le soleil étant plus discret, nous partons en direction de la sortie du Parc.

De retour à Gatineau, c’est quartier libre. Repos et dictée pour les uns, jogging ou montage vidéo pour les autres.  Demain c’est le départ, nous serions bien restés une journée de plus pour d’autres sorties culturelles comme celle des Mosaïcultures exposées dans le Parc Jacques-Cartier de Gatineau ou celle du Musée canadien de l’Histoire … mais c’est une autre histoire!

En image

28.09.2018 – The other side

En bref

  • Date: Vendredi 28 septembre 2018
  • Lieu:  Gatineau
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Soleil / 12° à 22°
  • Activités: Visite Centre-Ville Ottawa
  • Parcours:  20’000 pas / km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

Bien installés à Gatineau, la matinée commence par un petit tour à la laverie de quartier pour une lessive. Une fois les devoirs pliés, c’est parti pour une grande journée pour découvrir le centre ville d’Ottawa.

Le plan en poche, on attaque naturellement par le sentier des voyageurs longeant la rivière Gatineau qui sépare les provinces du Québec et de l’Ontario. Nous traversons via le Pont du Portage pour rejoindre la Colline du Parlement. Le site emblèmatique et très aéré est particulièrement apprécié des touristes. La flamme du centenaire devant la Tour de la Paix se fait mitrailler de clichés tandis que les 53 cloches de la Tour anime tous les quarts d’heure la place.

Nous poursuivons notre chemin en descendant au bord des écluses du Canal Rideau. Deux bateaux empruntent le passage en escaliers pour rejoindre la Gatineau (environ 1h30 pour passer les 8 écluses successives s’actionnant à la force des bras). Le petit Musée Bytown présente en vidéo l’histoire du Lieutenant-Colonnel John By à l’origine de la conception et de la réalisation de ce projet titanesque.

Après une agréable pause sandwich au bord de la Gatineau, nous partons du côté Est du Rideau. Nous marchons sur Saint-Patrick Street en passant devant le Musée des Beaux-Arts puis la Basilique-Cathédrale Notre-Dame. Nous continuons vers le Marché By, ancienne hall commerçante d’Ottawa. Les maraîchers y exposent leurs oeuvres colorées et structrées avec précision … pas de place pour les légumes « moches ».

Nous traversons ensuite l’ancienne hall de briques rouges plutôt déserte en ce vendredi  jour estival. En revanche, l’affluence se concentre devant Beaver Tails pour les dégustations de queues de castor. Ayant déjà goûté à cette tradition canadienne à Montréal (article du 08.09.2018), nous nous orientons de l’autre côté de la rue pour une nouvelle expérience chez Menchie’s Frozen Yogurt.

Après le snack-break, on entre au Centre Rideau, le Mall centre-ville avec tout pour magasiner des journées entières. Pour profiter des derniers rayons de soleil, nous arpentons le Parc Major’s Hill pour redescendre vers le Pont Alexandra qui relie Ottawa à Gatineau.

Bien émerveillés de cette visite à Ottawa, nous rentrons alors que le ciel noircit et que le vent se lève.

En image