PETIT TOUT de 3 MOIS en 2′

Pour illustrer notre séjour en Australie, de Queensland au New South Wales, en passant par le Northern Territory, le South Australia et le Victoria, voici une revue synthétique des séquences capturées et assemblées par Axelle. Retrouvez aussi toutes les séquences d’Australie dans PETIT TOUT d’AUSTRALIE.

En vidéo

 

PETIT TOUT d’EAST COAST

Pour illustrer notre troisième étape en Australie, de Adélaïde à Sydney, voici une revue synthétique des séquences capturées.

En vidéo

 

29.11.2018 – Great Ocean Ode

En bref

  • Date: Jeudi 29 novembre 2018
  • Lieu: Warrnambool > Apollo Bay
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Nuageux – 12-22°
  • Activités: Route, Visites
  • Parcours:  8’000 pas / 200 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

On démarre au quart de tour ce matin pour quitter le camping à 10h00, faire les courses, le plein et le gonflage des pneus. Une grande et belle route nous attend aujourd’hui, tant par sa renommée, ses paysages de catalogue, ses couleurs ou … ses naufrages.

Pour rejoindre l’entrée de la Great Ocean Road, c’est simple, il n’y a qu’à suivre les vans, camping-car ou cars. En revanche, pour savoir à quel endroit elle commence .. ou elle se termine … les revendications sont multiples. Conventionnellement, le parcours d’Est en Ouest est le plus courant, ainsi, avec la conduite à gauche, les parkings permettant d’accéder aux points de vue sont du bon côté de la route. Néanmoins, le parcours inverse permet de découvrir les points d’intérêt de manière crescendo.

Après avoir traversé Nullaware, « premier village de la célèbre route », on commence donc le premier round par la Bay of Islands et la Bay of Martyrs à proximité de Peterborough, puis on enchaîne vers The Grotto , The London Bridge et The Arch. Dans ce sens et en matinée, les sites restent très peu fréquentés, on peut donc profiter pleinement des lieux et en déjà,  en prendre plein les yeux. Vers 13h00, on s’arrête à Port Campbell, devant la Port Campbell Bay, pour un petit « casse-route ».

Après le café, on repart à 14h00 pour enchaîner dans le Port Campbell National Park sur le lookout de Loch Ard Gorg donnant sur les îlots de Mutton Birds Island, Arch Island et de Razorback. On atteint vers 16h00 la célébrissime destination des Twelve Apostles et de Castle Rock pour un grand bain … de foule. En effet, ici, c’est la grande muraille … d’Australie, il y a les 12 Apôtres (plus que 9 maintenant avec l’érosion), mais également des touristes par millier! Les aménagements permettent néanmoins de parcourir le site dans de très bonnes conditions et d’apprécier la beauté du spectacle.

Le temps ne s’étant pas arrêté, il nous reste 80 kilomètres de route pour atteindre notre destination en traversant une partie du Great Otway National Park. Sans nouvel arrêt, on continue donc la route le long de la Surf Coast en traversant des décors très variés passant des collines verdoyantes et moutonnantes aux forêts denses et sauvages surplombant les vallées alentours.

A 18h00, on débarque enfin à Apollo Bay pour poser notre ancre in extremis au Apollo Bay Recreation Reserve et terminer cette great journée autour d’un BBQ en centre-ville au bord de la plage.

En image

28.11.2018 – Amer contre cratère

En bref

  • Date: Mercredi 28 novembre 2018
  • Lieu: Warrnambool
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Ensoleillé – 12-22°
  • Activités: Randonnées
  • Parcours:  10’000 pas / 40 km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

A quelques jours de la saison estivale, Warrnambool reste calme de jour comme de nuit. Dans la Lava Street ou nous campons, les quelques itinérants présents repartent sur le chemin de la Great Ocean Road. De notre côté, on prend le temps de passer une journée  supplémentaire dans cette dernière grande ville du Victoria avant de rejoindre Melbourne dans une semaine.

Le nom Warrnambool désignant dans la langue indigène « cône volcanique à proximité », nous décidons aujourd’hui d’en explorer les vestiges visibles à une quinzaine de kilomètres. Nous nous rendons donc en début d’après-midi dans le Tower Hill Wildlife Reserve pour parcourir notamment la petite randonnée autour de l’ancien cratère entre lac, bush et faune locale. Emeus, serpents, lézards et kangourous gris animent naturellement le sentier, ainsi que quelques points vues remarquables sur ce site et les environs dont la fertilité des sols tient des apports en fer  issus des éruptions datant de plus de 30’000 ans.

Côté marin, ce sont les baleines qui participeraient activement à la fertilisation des océans, selon une étude australienne. Nous nous sommes donc rendus à l’Ouest de Warnnambool le long de la Hopkins River sur la Point Ritchie, puis sur Whale Viewing Plateform pour parcourir les informations présentées sur l’espèce locale, mais visible principalement en hiver.

Pour terminer la visite de la Lady Bay, on fait escale aux terrains de jeux bordant la réserve naturelle constituée pour les oiseaux autour du Lake Pertobe. Comme l’océan reste encore trop frais pour y apprécier la baignade sans combinaison, on rentre se plonger dans l’eau chauffée de la piscine du camping.

En image

 

 

27.11.2018 – Fairy In Sight

En bref

  • Date: Mardi 27 novembre 2018
  • Lieu: Portland > Warrnambool
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Ensoleillé – 10-18°
  • Activités: Randonnées
  • Parcours:  12’000 pas / 125 km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

Comme pour l’arrivée réussie de la sonde InSight sur Mars, pas d’erreur non plus sur la présence de koalas dans le camping. En levant les yeux ce matin, l’un d’entre eux est perché très en hauteur et dort encore. Pas très photogénique pour l’heure, on laisse le paresseux tranquille tandis que nous préparons notre départ pour la Shipwreck Coast.

Peu avant 11h00, on largue les amarres en direction de Port Fairy à 70km à l’Est de Portland. On longe la Great South Coast pendant une heure en traversant les fermes d’éoliennes, les bergeries et un nouveau koala.  Celui-ci est bien réveillé, et regarde nos allées venues au bord de la route pour l’observer. On traverse ensuite le petit centre de Port Fairy aux allures de Far West, et nous nous arrêtons sous les pins norfolks au parking de Griffiths Island  pour faire la boucle qui mène au phare en passant par les plages bordées de blocs de basalte et la rivière Moyne ou barbotte des cygnes noirs.

Après la pause déjeuner, on ne s’attarde pas plus dans cette petite station touristique et nous poursuivons vers la prochaine ville de Warrnambool. Après négociation  auprès de trois camp site, on pose notre van au Big 4 Figtree avec sa piscine couverte chauffée et son spa. Mais avant de plonger dans le grand bain, on profite encore du beau temps pour une promenade le long de la Stingray Bay pour voir les manchots pygmés de Middle Island. Sans jumelles, on fait chou blanc, alors on poursuit le sentier sur les pointes de Pickering et de Thunder avant de revenir le long de la grande digue qui protège le port.

En fin d’arpès-midi, on s’arrête un moment dans les allées commerçantes et historiques entre Kepler et Liebig Streets. Après une dizaine de jours sans baignade, on va finalement au camping goûter l’eau chaude de la piscine et faire connaissance avec nos deux nouveaux voisins en provenance de Perth par le littoral.

En image