PETIT TOUT de 3 MOIS en 2′

Pour illustrer notre séjour en Australie, de Queensland au New South Wales, en passant par le Northern Territory, le South Australia et le Victoria, voici une revue synthétique des séquences capturées et assemblées par Axelle. Retrouvez aussi toutes les séquences d’Australie dans PETIT TOUT d’AUSTRALIE.

En vidéo

 

PETIT TOUT d’EAST COAST

Pour illustrer notre troisième étape en Australie, de Adélaïde à Sydney, voici une revue synthétique des séquences capturées.

En vidéo

 

16.12.2018 – Plage de Norman

En bref

  • Date:  Dimanche 16 décembre 2018
  • Lieu: Phillip Island > The Wilson Promontory
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Soleil –15-22°
  • Activités: Parcs
  • Parcours:  10’000 pas / 150 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

Maintenant que la vie en camping et de la conduite à gauche sont maîtrisés, nous quittons Phillip Island et ses commodités pour nous enfoncer dans le sud du sud de l’Australie continentale. A 10h30, on entre dans le territoire du Gippsland par la Bass Highway, puis on continue notre route dans des paysages de prairies et de pluies.

Vers 12h00, on arrive à Yanakie pour une visite du camping situé à l’entrée du Wilson Promontory National Park. Nous décidons de continuer une trentaine de kilomètres au coeur du parc. Arrivés au campground de Tidal River, on ne peut plus aller plus loin par la route. On s’installe pour passer une première nuit et déjeuner avant d’attaquer les ballades.

Le ciel se découvre enfin, et nous partons pour rejoindre Squeacky Beach à 2 km. En grimpant sur le sentier, on aperçoit des paysages nouveaux entre mer et montagne, avec notamment la magnifique plage de Norman Beach. Les oiseaux, comme les Superb Fairy mâle à tête bleue, des Little Raven et encore des Kookaburra, sont nombreux et facilement observables. Après une demi-heure, on découvre la plage de sable blanc et les blocs arrondis de granite de Squeaky beach. Le soleil suffit pour que les filles se jettent à l’eau malgré la température fraîche de l’eau, tandis que les plus grands profitent du sable pour s’allonger un petit moment.

De retour vers le camp, on croise sur notre chemin plusieurs wombats qui sortent des buissons. Très dociles, il se laissent approcher sans crainte. Nous effectuons une dernière boucle le long de la Tidal River avant de préparer le dîner en plein air. A la fin du repas, il est temps de nous abriter avant de finir dévorés à notre tour par les moustiques.

En image

 

15.12.2018 – Parad-is-land

En bref

  • Date:  Samedi 15 décembre 2018
  • Lieu: Phillip Island
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Soleil –15-22°
  • Activités: Parcs
  • Parcours:  5’000 pas / 50 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

Après cette première nuit en camping, tout le monde est prêt pour profiter à fond de Phillip Island. On s’équipe d’un pass pour 3 parcs, puis on se lance rapidement dans le pliage des coins nuit pour avoir le temps d’enchaîner les visites. Après le petit-déjeuner, on quitte le camp à 10h00.

On commence par le Koala Conservation Centre pour faire face aux koalas dans leur environnement naturel. Ici, pas besoin de chercher bien longtemps pour les voir en pleine sieste ou entre deux eaux. Chaque mâle vit seul parmi un harem d’une demi- douzaine de femelles…  Des passerelles de bois permettent d’accéder en hauteur au plus près de leur lieu de repos et de les voir dans des conditions spectaculaires. Dans le reste de la réserve, on aperçoit quelques wallabies et beaucoup d’oiseaux comme les Magpie, les Rosella, les Galah,…

A 12h00, on s’arrête pour pique-niquer au port de San Remo et participer au nourrissage des pélicans. Cette attraction impressionne par le nombre de volatiles et leur coups de becs géants pour accaparer les poissons jetés dans les airs par la présentatrice. On déjeune à notre tour sur place confortablement installés sur l’espace public aménagé.

On poursuit l’après-midi au Churchill Island Heritage Farm pour la visite d’une ferme historique de l’île et des activités agricoles comme la tonte des moutons ou la traite de vache. En pleine démonstration, un gros orage suivi d’une forte pluie s’abat pendant une vingtaine de minutes sur la ferme. On reste coincé quelque temps dans l’écurie avant de pouvoir s’évader de l’île.

En fin d’après-midi le soleil revient. On se rend à la pointe ouest de Phillip Island dans le Nature Park où une splendide promenade le long de la côte nous permet de voir des blocs de basaltes finissant leur course dans la mer. Arrivé au Nobbies Center, on longe le sentier qui nous mène devant The Nobbies et The Seal Rocks lieu d’observation des population de phoques. En continuant, on entend le Blow Hole dont la cavité laisse exploser u bruit sourd lorsque les vagues s’y engouffre.

On repart par la piste donnant sur les Summerlands et permettant d’accéder à la plage d’observation de la fameuse Penguin Parade.  A 19h30, installés directement sur le sable, on attend pendant 1h30 l’arrivée groupée de la colonie de petits manchots. Par vagues successives, ils remontent en courant la plage pour aller se nicher à l’abri dans les dunes. Après cette dernière rencontre nocturne, nous rejoignons le centre de Cowes pour attraper un sandwich-kebab pour dîner, avant de déplier nos lits pour une bonne nuit de repos.  

En image

14.12.2018 – Fichées S…urf

En bref

  • Date:  Vendredi 14 décembre 2018
  • Lieu: Melbourne>Phillip Island
  • Hébergement: Hôtel>Camping
  • Météo: Soleil –15-22°
  • Activités: Route
  • Parcours:  5’000 pas / 180 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Aujourd’hui sous la pluie, on quitte Melbourne, mais pour cela, nous devons récupérer nos deux véhicules. Notre Camperman Hiace est parqué au nord à Coburg, tandis que le nouveau véhicule à récupérer se situe à Saint Kilda au sud. Tandis que tout le monde se lève vers 8h00, deux d’entre nous partent en tram pour prendre le van et revenir pour 10h00 à l’hôtel. Pendant ce temps, les autres préparent les sacs et se rejoignent tous dans le hall du Free Break sur Collins Street. Une fois le van garé au pied de l’hôtel à 10h01, on embarque tout les sacs et les jeunes avec.
Maintenant, pour rejoindre le loueur Juicy à Saint Kilda, Pauline et Gwena prennent le rail alors qu’en van nous prenons la même destination par la route. Avec une synchronisation parfaite, on arrive étonnamment à 11h00 au feu devant la très voyante enseigne verte et violette, avec son slogan « More people, more fun ».

Avec un check-in à la française assisté par une sympathique jeune fille des Hauts de France, on découvre le modèle Toyota « cham…eau » avec son lit-mezzanine escamotable. On profite tous de la démonstration complète des fonctionnalités de ce nouveau compagnon qui nous suivra jusqu’à Sydney. Après la paperasse et les formalités habituelles, on est parés pour la route.

Pour une première prise en main, c’est Pauline qui prend le volant pour quelques kilomètres dans Saint Kilda avant de nous rendre sur les bords de la baie de Port Phillip et profiter de la première éclaircie. Après cette matinée de transition, vers 13h00, on bifurque dans le centre-ville de la station pour déguster un premier Fish & Food suivi d’un café très gourmand. Avant de répartir sur le chemin de la Bass Coast on fait un premier ravitaillement pour la suite.

Ce vendredi après-midi, la route est très chargée pour quitter la banlieue de Melbourne. On avance difficilement sur les autoroutes à 5 voies. Après une cinquantaine de kilomètres, le trafic se fuidifie. Nous nous dirigeons au sud vers Philipp Island reliée par un . Vers 17h30, on arrive à Cowes à la recherche de notre prochain camp. Après une nouvelle négociation, c’est finalement celui de Anchor Belle Holiday Park qui nous retient pour la nuit avec sa piscine intérieure. Pour cette première soirée en camping, on fait chauffer le BBQ pour 8.

En image