PETIT TOUT de 3 MOIS en 2′

Pour illustrer notre séjour en Australie, de Queensland au New South Wales, en passant par le Northern Territory, le South Australia et le Victoria, voici une revue synthétique des séquences capturées et assemblées par Axelle. Retrouvez aussi toutes les séquences d’Australie dans PETIT TOUT d’AUSTRALIE.

En vidéo

 

PETIT TOUT d’EAST COAST

Pour illustrer notre troisième étape en Australie, de Adélaïde à Sydney, voici une revue synthétique des séquences capturées.

En vidéo

 

25.11.2018 – Voile à Victoria

En bref

  • Date: Dimanche 25 novembre 2018
  • Lieu: Mount Gambier > Portland
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Nuageux – 10-18°
  • Activités: Cinéma, Bibliothèque, Route
  • Parcours:  5’000 pas / 125 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Aujourd’hui, on part pour une nouvelle étape, un nouvel Etat, un nouveau fuseau horaire,  une nouvelle côte et donc de nouveaux horizons. On termine ainsi notre séjour au Central Caravan Park un peu avant 10h00. Nous nous dirigeons ensuite au BCF, plein gaz … dans la bouteille bien sûr!

Avant de quitter Mont Gambier, nous stoppons au Main Corner Complex qui se situe entre le City Mall et la Bibliothèque. Cet espace public propose chaque jour la projection du film documentaire Volcano qui retrace en 1h00 l’histoire et les transformations géologiques successives des environs. Les vues aériennes et les animations complètent largement notre parcours autour des cratères de la veille.

A 12h00, on fait une nouvelle halte à la bibliothèque pour compléter le programme par une leçon sur les énergies et leur modes de transformation. Dans notre école ambulante les traditionnels dimanches, vacances ou jours fériés n’existent pas, tout comme les grèves, les manifestations ou les blocages contre un système déséquilibré et dépassé. Ici, notre devise au quotidien est simple : « On s’adapte et on se réadapte .. sans cesse  » (Le Rire, Henri Bergson).

Nous prenons la route vers 14h00 en direction de Nelson à quelques 30 kilomètres. On fait un crochet sur la plage et l’estuaire qui bordent ce premier petit village du Victoria. Au passage dans ce nouvel Etat du Victoria et sur la Discovery Coast, nous sommes accueillis par la Police pour un contrôle des ceintures et d’alcoolémie … négatif! « Drive safely… »

On poursuit vers la ville de Portland, que nous atteignons en fin d’après-midi. On s’installe dans le Tourist Park sous un léger crachin. Avant la tombée de la nuit, décalée d’une demi-heure, on s’aventure en van autour du port et du centre-ville où le calme prédomine en cette fin de week-end.

En image

24.11.2018 – Blue Saturday

En bref

  • Date: Samedi 24 novembre 2018
  • Lieu: Mount Gambier
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Nuageux – 10-19°
  • Activités: Bibliothèque, Lacs
  • Parcours:  5’000 pas / 125 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Avec ces nouvelles couvertures, on a passé une nuit de rêve… et pour conforter notre réveil, ce matin le sol est sec et le vent est tombé. La température ne grimpe pas, mais peu à peu, on s’est acclimaté à la fraîcheur … plutôt inhabituelle en cette fin de printemps.

Dès 10h00, on pointe à la bibliothèque où nous avons établi notre nouvelle classe. Nous testons ainsi un nouveau concept de voyage en famille, que nous appellerons la « Great Library Road » et son application WikLibrary, en précisant les adresses, horaires, postes de travail, accès WiFi, jeux-vidéo, canapés, cafétéria … A l’extérieur, c’est le Farmers Market animé par une jeune blues band.

Suite au Black Friday (à la bibliothèque), voici venu le Blue Saturday. Ici, on découvre l’impressionnant Blue Lake du Mount Gambier. Reposant au fond d’un ancien cratère volcanique, sa teinte exceptionnelle s’intensifie chaque année entre décembre et avril. Le système aquifère de cette formation géologique permet d’alimenter la ville en eau potable et … en touristes.

Après un pique-nique au bord du cratère du Browne Lake, on se lance dans l’ascension du mont Gambier jusqu’au pied de la Centenary Tower qui commémore depuis 1900 l’appelation « Mont Gambier » donnée à la ville depuis 1800. Nous empruntons ensuite la Elliott Drive qui boucle autour du Crater Lakes Precinct, puis nous descendons aux parcs de Valley Lake avant de remonter au Hoo Hoo Lookout pour clore le spectacle.

De retour en centre-ville vers 17h00, les commerces sont déjà fermés. On trouve cependant une station service pour remplir la bouteille de gaz, mais les adaptateurs ne convenait pas, l’employée nous indique alors l’endroit ou nous pourrons nous ravitailler le lendemain à partir de 10h00. En attendant, on retourne au bivouac central pour la soirée.

En image

23.11.2018 – Library Access

En bref

  • Date: Vendredi 23 novembre 2018
  • Lieu: Beachport > Mount Gambier
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Pluie-Soleil – 10-19°
  • Activités: Route, Parc, Bibliothèque
  • Parcours:  5’000 pas / 125 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Bye-bye Beachport, aujourd’hui on poursuit la découverte de la Limecoast au gré des éclaircies et des averses. On descend donc vers le sud à une vingtaine de kilomètres pour entrer dans le Canunda National Park. On traverse le village de Southend qui affiche discrètement 298 habitants, un petit port de pêche et quelques sites pour camper, mais c’est en continuant vers le Cape Buffon que plusieurs sentiers permettent de mettre en lumière les couleurs bleue-verte de la Rivoli Bay et celles des Rainbow Rocks qui bordent le Southern Ocean. Avec un peu de chance, on passe entre les gouttes pour faire la boucle des points de vue érodés par le vent et l’eau.

Toujours vers le sud, on repasse à Millicent pour prendre la Princes Highway et nous diriger vers la ville de Mount Gambier à 70 km. Sur la route, on aperçoit au loin la Woakwine Range Wind Farm Tourist Drive ou les 135 éoliennes, idéalement situées, ont une capacité de 325 MW, générant 850 GW/h et couvrant les besoins de 120’000 habitations par an. Un crochet vers cette installation gigantesque mérite certainement d’être fait, mais nous manquons d’énergie solaire pour la voir dans de bonnes conditions…

Arrivés à Mount Gambier, on s’installe au Central Caravan Park ou la réceptionniste nous confie chaleureusement deux énormes couvertures pour réchauffer nos deux prochaines nuits. La ville, à l’écart de la côte, propose plusieurs centres d’intérêts que nous tâcherons de voir durant notre séjour. Pour l’après-midi, nous retenons une nouvelle fois la bibliothèque municipale pour aborder les thématiques du programme comme l’histoire de 1870 à 1940 sous l’influence de la IIIème République.

A deux pas de la bibliothèque, nous visitons la Cave Gardens Sinkhole qui forme un large puits naturel autour duquel une roseraie et des plateformes sont aménagées. Ce lieu pittoresque au pied du City Hall fait partie des incontournables du centre-ville. On continue notre visite urbaine dans le centre commercial Woolworth pour quelques emplettes, puis nous rentrons au caravan park situé à proximité du centre, facilitant ainsi les déplacements à pied.

En image

22.11.2018 – Gilets-Zone

En bref

  • Date: Jeudi 22 novembre 2018
  • Lieu: Beachport
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Pluie-Soleil – 10-19°
  • Activités: Bibliothèque, Jetée
  • Parcours:  5’000 pas / 70 km
  • Satisfaction: 6/10

En détail

Groggy par une nuit frigorifique, une douche brûlante nous permet de retrouver l’énergie nécessaire pour commencer la journée. Etant donnée la météo, pas de plage ou de randonnées en perspective, les conditions restent trop incertaines et les « showers » qui ont animées la nuit restent encore fréquentes dans la matinée. Ici aussi, les gilets sont de sortie … avec une tendance pour la couleur’OZ!

Pour éviter de s’enraciner dans le sol détrempé de Beachport, on  se prépare pour une journée studieuse et reposante. Vers 10h00, on prend la direction de Millicent sur la Sourthern Ports Highway à environ 30 km. Sur la route, une visite du Canunda National Park présenterait une belle sortie pour admirer les paysages propices à l’observation de la nature, de la côte sauvage ou de la pratique de la pêche, du surf ou du snorkeling, mais une autre fois … sous le soleil.

A Millicent, on fait les provisions de fruits secs, de pain, de dosettes pour boissons  chaudes et de conserves pour adapter notre alimentation à notre nouvel environnement plus rigoureux. Le grand lagon et les sentiers touristiques du centre-ville sont déserts. Nous nous réfugions donc à la médiathèque pour profiter des espaces de jeu, de lecture, ou de travail. On passe ainsi une bonne partie de l’après-midi à avancer dans le programme de cours des enfants et à parcourir toutes sortes de ressources selon les goûts de chacun.

Pour terminer cette journée très calfeutrée, on retourne sous le soleil à Beachport pour parcourir la grande jetée balayée par des vents et les vagues. Seuls sur le ponton et sur le bord de mer, les autres estivants ont déjà pris le large.

En image

21.11.2018 – Pink flood

En bref

  • Date: Mercredi 21 novembre 2018
  • Lieu: Victor Harbor > Beachport
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Pluie-Soleil – 10-19°
  • Activités: Route, Plages
  • Parcours:  3’000 pas / 450 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Le refroidissement climatique s’accentue encore ce matin. Avec à peine 10°, la pluie et le vent, on s’active pour décamper et prendre la route en attendant qu’une éclaircie se montre et que la température remonte.

Avant 10h00, on quitte le camping en remontant au nord de la péninsule Fleurieu ou les hectares de vignes, de blé et de prés sont arrosés copieusement. On traverse l’estuaire de Murray ou la ville implantée dans un marais laisse apparaître de magnigfiques lagons survolés par des milliers d’oiseaux. Après le  passage du parc national du Coorong, on longe une bonne partie de la Limestone Coast. On passe devant les lacs rosés près de Salt Creek, puis les villes de Kingston SE et de Robe.

Après 400km, on arrive à Beachport vers 16h00 pour nous enregistrer au Beachport Caravan Park ou les averses suivies d’éclaircies se succèdent. Après le check-in, on profite de la fin de la journée pour emprunter la Bowman Scenic Drive qui borde la côte et dominer la ville depuis Cape Martin lighthouse.

En espérant que la douceur vienne rapidement ces prochains jours, on prépare notre nid pour affronter une nouvelle nuit humide et fraîche dans le van.

En image