PETIT TOUT de VAN

Pour illustrer notre vie dans le van en Australie, et plus particulierement le rituel du soir durant 2 mois et demi, voici une revue synthétique des séquences capturées.

En vidéo

PETIT TOUT de SUNSHINE

Pour illustrer notre première étape en Australie, de Brisbane à Cairns, voici une revue synthétique des séquences capturées.

En vidéo

15.10.2018 – Sunshine… in the van!

En bref

  • Date: Lundi 15 octobre 2018
  • Lieu: Gold Coast > Sunshine Coast
  • Hébergement: Campervan
  • Météo: Plui 12-18°
  • Activités:  Route
  • Parcours:   pas /  km
  • Satisfaction: 5/10

En détail

Aujourd’hui, le calendrier met à l’honneur les Thérèse, et selon le dicton « À la Sainte Thérèse, souvent neige à son aise. »  Ici, c’est la pluie qu n’en finit plus sur la Gold Coast, et avant qu’on adapte un kit amphibie sur le campervan, nous mettons le cap au Nord, vers la Sunshine Coast, direction Mooloolaba à 300km … une rigolade pour le van qui en compte 535 000 et quelques.

Pendant la route, le temps est consacré en partie à l’apprentissage et aux révisions des leçons déjà vues. Pendant la pause déjeuner, on étudie la cartographie de l’Australie dans notre home, il nous reste encore 1’700 km à parcourir pour rejoindre Cairns dans 3 semaines.

Sur le trajet, on s’arrêtera une première fois à Mudgeeraba dans la Gold Coast, puis à Caloundra au Sud de la Sunshine Coast. Cet après-midi, en raison des courants et du vent qui dominent, le drapeau est rouge et la baignade est donc interdite à Kings beach au bord Happy Valley Park. Nous nous arrêtons à quelques kilomètres au Nord entre Mooloolaba et Noosa dans un petit coin de verdure à Mudjimba en attendant le retour du soleil prévu pour demain.

En image

14.10.2018 – La « root … in(e) »

En bref

  • Date: Dimanche 14 octobre 2018
  • Lieu: Gold Coast
  • Hébergement: Campervan
  • Météo: Plui 12-18°
  • Activités:  Visite de Byron bay
  • Parcours:   pas /  km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

Ce matin, on quitte Tweed Heads pour Byron Bay à une heure de route. Même si il ne fait pas encore beau, on a l’avantage, avec le campervan, de pouvoir se déplacer au gré des envies et de s’arrêter dès qu’une éclaircie pointe son nez. A la fois chambre, salon, cuisine ou salle de classe, chacun et chaque chose y trouve sa place et ses repères. Après trois jours de prise en main, on est vraiment bien installés pour y passer quelques semaines … on a même dégotté un CD des Gipsy King dans la lingerie du camping!

Arrivés dans la baie la plus à l’Est de l’Australie, nous empruntons les rues calmes et résidentielles de la ville. Ni building, ni usine, ni zone commerciale gigantestque dans les environs. Une ambiance de village-vacance règne dans ce lieu décontracté ou les styles hippies, hypsters, artistes, surfers ou backpackers s’accordent gentillement autour des spots, des camps ou des terrasses.

Nous faisons un premier stop au Art Factory Lodge pour trouver un place pour la nuit. L’endroit est très très … « roots »! Tellement cool que, les enfants ne peuvent pas être acceptés! On visite quand même le site pour profiter de la déco, de ses teepees et des campeurs …  à la mode Woodstock.

Pour profiter au mieux de cette « coolitude », rien de mieux que de se jeter à l’eau. On file donc à Wategos beach pour une première immersion dans l’Océan Pacifique. Après quelques gros rouleaux bien mousseux, on regarde les vagues en déjeunant face aux vagues. Les surfers sont sortis de l’eau, on aperçoit un aileron sillonner autour de la plage … fini la baignade!

On poursuit notre visite en montant à Cape Byron Lighthouse avec vue sur Tallow beach. Le vent nous ramène en centre-ville pour explorer les boutiques branchées de la ville « la plus cool d’Australie ».  La mode « surfer » règne dans les rayons … on aurait besoin d’une mise à jour pour se fondre dans la masse!

Il nous reste à trouver un point de chute pour la nuit. Après quelques recherces sur Wikicamp, on sélectionne Suffolk Beachfront … avec ses barbecue et le son des vagues pour s’endormir.

En image