En bref

  • Date: Jeudi 28 mars 2019
  • Lieu: Christchurch
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Soleil 15°-23
  • Activités: Parc, Spectacle
  • Parcours:  8’000 pas / 30 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

Après une matinée studieuse et une météo capricieuse, on se décide pour une dernière rencontre interactive avec la faune néo-zélandaise et la culture Maori.

Nous nous rendons au nord de Christchurch vers 15h30 pour visiter la réserve faunique de Willowbank afin d’observer les oiseaux et notamment le très secret Brown Kiwi. En effet, tout le monde en parle, les panneaux routiers l’indiquent, les boutiques de souvenirs en regorgent… mais concrètement… après 40 jours en NZ même de nuit, le volatile nocturne court toujours…

Dans l’ensemble du parc, on se concentre sur le secteur spécifique aux espèces endémiques du pays. On découvre enfin les oiseaux endémiques tels que le Kaka, le Kereru, le Kakariki et le Kéa, mais surtout le Kiwi brun, bien camouflé dans l’obscurité.

La visite du parc se poursuit par un accueil au village Maori de Ko Tane, avec un Powhiri maori traditionnel. Nous découvrons les outils utilisés pour la chasse, les techniques de cuisine, ainsi que les instruments traditionnels utilisés pour communiquer avec ses dieux.

L’expérience continue avec le Kapahaka composé de chants et de danses accompagnées de musiques traditionnelles. On termine par la pratique, avec pour les femmes, la manipulation de Poi accompagnant la danse, et pour les hommes, le Haka mené avec rigueur et intensité! On retiendra 3 mots indispensables à connaître de la langue Maori :

  • Kia Ora (Salut),
  • Ka Pai (Bien, OK),
  • Haere Rā (au revoir, à ceux qui partent),
  • E Noho Rā (au revoir, à ceux qui restent).

 

En image

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :