En bref

  • Date: Lundi 04 mars 2019
  • Lieu: Rotorua
  • Hébergement: Auberge
  • Météo: Soleil –14°-27°
  • Activités: Parcs
  • Parcours:  12’000 pas /  50 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

Très matinal ce matin, nous quittons l’auberge à 8h30 pour nous rendre sur le site géothermique en activité de Wai-O-Tapu. A 30 kilomètres au sud de Roturoa,  cette zone volcanique présente de nombreux phénomènes surprenant.

Notre visite commence par l’attraction éruptive du geyser Lady Knox programmée à 10h15. Rien de très naturel dans cette démonstration où après introduction d’une poudre de savon dans la cheminée de la Lady, un bouillonnement intense suivi d’une gerbe d’eau jaillit du cratère s’élevant à plus de 20 mètres durant quelques secondes.

Nous retrouvons ensuite les tours du mondiste Audrey et Yohan rencontrés à Lifou pour parcourir avec leurs 2 petits le parc géothermique. L’ambiance soufrée dégagée par nombreuses fumerolles reste très supportable pour tous. Au fur et à mesure de sentier, on découvre les spectaculaires formations dont la palette des artistes et la pétillante Champagne pool. Certaines piscines atteignent près de 100°C, donc à part pour les oeufs durs, la baignade est exclue! Le circuit s’achève par un bassin vert fluo, recevant le trop plein de la Champagne pool au PH proche de 2.

De retour à l’auberge vers 13h30, nous consacrons à nouveau l’après-midi aux devoirs et au repos afin de prévoir une sortie nocturne en forêt. En fin de journée, on découvre le parc public de Kuirau situé entre l’auberge et le centre-ville. Deux petites piscines permettent de plonger les pieds dans l’eau chaude et soufrée, idéale pour les marcheurs.

A 20h00, nous retrouvons Jules et Mael accompagnés de leurs parents pour entreprendre la traversée des ponts et passerelles suspendues de la Redwood Forest à Whakarewarewa. En pleine nuit, d’énormes lanternes de bois réalisées par le designer Trubridge illumine féériquement le parcours aérien. La forêt de Séquoia de plus de 100 ans accueille une boucle suspendue de plus 700m située entre 20 à 30 mètres du sol. Après une bonne heure d’évasion dans les bois, on s’accroche aux lits suspendus de notre dortoir pour la nuit.

En image

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :