16.02.2019 – A tire d’aile

Scroll down to content

En bref

  • Date: Vendredi 15 février 2019
  • Lieu:  Nouméa > Auckland
  • Hébergement: Airbnb>Auberge
  • Météo: Pluie –22°-27°
  • Activités: Route, Vols
  • Parcours:  8’000 pas /  4200 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

Aujourd’hui, c’est le départ de la Mélanésie. Nous rendons les clés de l’appart ce matin vers 9h30 et au revoir Nouméa! C’est dur de quitter cet petit endroit isolé tellement unique et riche en paysages, en culture et en souvenirs.

Nous avons une heure de route pour rejoindre l’aéroport de Tontouta. Le cyclone s’est installé pour plusieurs jours, il pleut toujours et le vent s’est amplifié … c’est donc finalement plus facile de partir dans ces conditions. A 10h30, on roule depuis 40 minutes quand soudain, le trafic s’arrête complètement à 10 kilomètres de l’aéroport. Après un bon quart d’heure, on entend à la radio un flash annonçant un très grave accident devant nous bloquant la route depuis 9h20 ce matin. Le temps passe et la circulation  n’évolue pas. A 12h00, on est toujours à l’arrêt … notre décollage étant annoncé à 12h40, on commence à vraiment trouver le temps long.  Les ambulances, puis les pompiers suivis de la gendarmerie finissent par passer en trombe en direction de Dumbéa… puis les voies commencent à se dégager.  On arrive enfin à Tontuta à 12h20 où le départ est reporté d’une heure  en raison du nombre important de passager retardés par une collision frontale sur la route principale menant à l’aéroport.

On ne cale finalement pas en Calédonie, le voyage vers la Nouvelle-Zélande est donc confirmé avec un crochet vers Sydney pour une petite escale de bonnes heures. Résultat des courses, on arrive tous les 5 avec les bagages au complet à minuit et demi sur le sol néo-zélandais avec un décalage de +2h00 par rapport à Nouméa et Sydney., et +12h00 avec Paris.

On passe un petit moment aux douanes car nos bagages contiennent certaines substances illicites sur le territoire. En effet, nous avions avec nous un peu de nourriture dont un sachet de haricots rouges qui ne passe pas inaperçu. Heureusement, en remplissant le formulaire d’entrée nous avions précisé ce détail pour lequel la tolérance zéro est de mise : 400$ en cas de non déclaration, la première fois uniquement. En cas de récidive, l’amende est nettement plus élevée pouvant s’accompagner d’une peine de prison!

On quitte enfin Auckland Airport avec un taximan Coréen survolté nous amenant au City Centre pour nous déposer devant le Queenstreet backpackers vers 2h30. Après distribution des chambres, on a une nouvelle fois la chance de se retrouver loger dans deux chambres privatives de 2 et 3 lits sur le même pallier. Malgré l’ambiance encore visible dans la rue, on s’endort rapidement

En image

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :