En bref

  • Date: Samedi 09 février 2019
  • Lieu:  Lifou
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Soleil –22°-37°
  • Activités: Visites, Snorkeling
  • Parcours:  8’000 pas /  120 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

Tôt ce matin, on prend la route pour le nord de l’île. On traverse les 60 km nous séparant de Xepenehe situé au nord de la baie du Santal. Après une bonne heure de route on fait une première escale à Easo dans la petite Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes qui offre une vue panoramique sur la baie. Ensuite, à cinq minutes, on s’arrête au bord de la baie de Jinek, lieu connu pour son aquarium naturel avec un grand sentier sous-marin balisé rendant les patates de corail accessibles à tous.
Après une heure de baignade, on revient sur la plage d’Easo pour partager un moment avec des locaux qui retapent une paillote située à proximité du débarcadère. Cet endroit va être aménagé pour accueillir les croisiériste en escale afin de leur proposer des séances de massage ou des ateliers de tressage. C’est l’occasion pour nous de découvrir le tressage des feuilles de palmiers utilisés après tressage comme cloison autour de la paillote.

On poursuit notre circuit toujours plus au nord jusqu’au vertigineuses falaises de Jokin dont l’accès aux fonds bleus et verts se fait par un vieil escalier de béton rongé par le sel. Seuls sur place, on enchaîne les sauts depuis les parois escarpées.

Vers 15h00, on revient sur nos pas près d’Easo à la recherche du sentier menant vers la plage de Kiki. Une fois l’accès trouvé, n’ayant pas suffisamment d’eau et de courage pour parcourir les 30 minutes de marche à travers la forêt, on décide finalement de revenir au tranquillement vers le camp pour se reposer et continuer l’instruction.

De retour à Lüengoni, on confirme avec l’habitante Agathe l’horaire fixé pour préparer le repas traditionnel, activité que nous réaliseront le lendemain matin à partir de 8h00.

En image

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :