En bref

  • Date:  Dimanche 20 janvier 2019
  • Lieu: Poingam
  • Hébergement: Gîte
  • Météo: Soleil–25-33°
  • Activités: Visites
  • Parcours:  10’000 pas /  7km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

Difficile de se lever le dimanche, mais ce matin on a prévu de se mettre tous de boue…

Avant que tout le monde soit réveillé, on commence la journée par une escapade dans le petit village de Poum, où seul la station-service et l’Eglise sont ouvertes. On découvre au retour la belle plage de Nennon déserte. De retour au relais de Poingam, on prend quelques affaires pour randonner vers le marais salant et les bains d’argile de Kô.

En plein midi, le soleil chauffe. Le sentier est partiellement ombragé et très vallonné. Devant les salins de Kô, des chevaux sauvages se désaltèrent, mais notre passage les font fuir un peu plus loin. Après 45 minutes de marche, on arrive enfin aux bains d’argile bleu. Nous sommes accueillis par Thibault qui nous explique la procédure à suivre : bain d’argile, rinçage dans le lagon, déssalage à l’eau parfumée aux feuilles de Tiaré, repos dans les hamacs. Depuis deux ans, ce jeune aventurier, originaire de la Beauce, vit sur place et maintient cette activité d’éco-tourisme en accord avec la tribu locale, tout en démarrant la rénovation d’un vieux catamaran.

Pour le retour et profiter de vent marin, on prend le chemin alternatif longeant la plage jusqu’au relais. L’effet du bain d’argile et de la ballade, nous a complètement asséché. On passe donc le reste de l’après-midi au repos jusqu’au repas du soir avec au menu une quiche de langouste et papaye verte, suivi de rougail et saucisse de cerf.

En image

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :