En bref

  • Date:  Jeudi 17 janvier 2019
  • Lieu: Poé
  • Hébergement: Auberge
  • Météo: Vent-Soleil–25-33°
  • Activités: Bateau, PMT, Randonnée
  • Parcours:  15’000 pas /  10 km
  • Satisfaction: 10/10

En détail

En début de matinée, aucune urgence particulière, alors on prend tout notre temps. Petit déjeuner,  échanges avec les hôtes de l’auberge et les voyageurs. Finalement, beaucoup de locaux viennent séjourner dans ce lieu magique situé à seulement 2h30 de Nouméa. En vue de notre sortie en bateau à 11h30, l’auberge nous prête 2 kits de PMT en supplément des nôtres afin de pouvoir faire une sortie familiale sur la barrière de corail.

Pour la leçon du jour, le professeur Alan nous attend à 11h25 pour embarquer dans le bateau à fond de verre. On assiste aujourd’hui à un cours exceptionnel sur le plus grand lagon du monde. Après avoir passé les herbiers, on entre dans une zone de sableuse beaucoup plus lumineuse ou nous observons les raies pastenagues, les sergents major et les nombreuses tortues vertes qui se laissent approcher sans crainte par le bateau. Sexe, âge, régime, prédateurs, lieu et fréquence de nidification … toutes nos questions trouvent réponse en plus des explications fournies par notre guide. On continue la visite sur la barrière de corail ou la construction lente et fragile réalisée par les polypes offres des abris de rêve pour les poissons clown ou les poissons perroquet.

Après la visite sous-marine au travers des carreaux de la coque du bateau, nous passons nos palmes, masque et tuba pour plonger dans le récif et suivre les cinq balises d’observation. Cette fois, la vision est encore plus merveilleuse en plongée libre … tout baigne … on nage dans le bonheur!

De retour en milieu d’après-midi à l’auberge, nous prenons la pause déjeuner suivi d’un break récupérateur. Après avoir retrouvé en partie notre énergie, nous partons à trois affronter le sentier d’Oua Koué de 5,5km à l’entrée du domaine de Déva. Après un dénivelé positif de 330m, on suit le chemin de crêtes balayés par le vent. Avec quelques nouveaux points de vue sur le lagon et sur les sommets alentours, on termine la boucle en surplombant le golf et les cases du Sheraton Resort.

Après cette journée encore bien remplie, avant le dîner, on sabre une nouvelle noix de coco ramassée dans le jardin de l’auberge… c’est plus local que le champagne!

En image

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :