En bref

  • Date:  Mardi 15 janvier 2019
  • Lieu: Poé
  • Hébergement: Auberge
  • Météo: Vent-Soleil–25-33°
  • Activités: Crèpes, Plage, Snorkeling, Randonnée
  • Parcours:  8’000 pas /  40 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

Comme il est toujours plus pratique pour faire des rencontres en auberge, ce matin, dans la salle commune, nous rencontrons Daniel et Andréa et leur deux garçons de Lucerne. On parle allemand, anglais puis français, qu’ils maîtrisent très bien également, et comme nous, ils voyagent durant huit mois.

Au petit déjeuner, les filles qui aiment toujours cuisiner, préparent des crêpes et une belle salade de fruits jaunes. Après avoir fait le plein de vitamines, on passe aux devoirs… dans la salle de jeux! Pendant ce temps, on réserve une sortie en mer avec le bateau à fond de verre proposant des commentaires détaillés sur le milieu et possibilité bien sûr de snorkeling sur la barrière de corail… la prochaine date disponible est pour ce vendredi 11h30.

En début d’après-midi, on marche le long du sentier côtier jusqu’au loueur de Poé Fun Loc. On discute un moment avec pour connaître tous les bons coins à visiter. Avec un vent toujours fort, on privilégie la sortie en PMT au lieu de s’embarquer dans une galère sur en planche à voile ou en funboat. L’eau du lagon est chaude et très claire mais à l’exception des poissons et des oursins, on ne voit pas de coraux dans cette zone à 4 kilomètres de la grande barrière.

Avec le soleil et la température déclinant, nous prenons la voiture pour rejoindre le sentier des 3 baies. Nous parcourons ainsi successivement celle des amoureux, des Tortues et de la Roche Percée. En arrivant à la baie des Tortues, des pins colonnaires majestueux et le monolithe du Bonhomme de Bourail accueillent les visiteurs … contrairement aux tortues grosse tête qui ne montrent pas leurs carapaces si couramment. En continuant vers la Roche Percée, au sommet du sentier, Notre-Dame des flots attend les randonneurs pour une vue splendide sur la rivière Néra, l’île verte ou la barrière de corail.

Après un crochet jusqu’à la supérette « Au passage » à Bourail, on termine la soirée à l’Auberge de Poé avec une nouvelle famille de métro expatriées à Dumbéa.

En image

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :