En bref

  • Date:  Jeudi 10 janvier 2019
  • Lieu: Nouméa
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Soleil–22-28°
  • Activités: Marché, Musée,
  • Parcours:  5’000 pas /  10 km
  • Satisfaction: 7/10

En détail

A quelques pas de notre appartement, le marché municipal de Nouméa ouvre tous les matins (sauf le dimanche) devant le port Moselle. Avec cinq bâtiments couverts abritant la majorité des étales, on trouve tous les produits frais  nécessaires : fruits, légumes, viandes, poissons, épices, boulangerie ou fleurs. A l’extérieur, ce sont les stands de tissus et de vêtements qui prédominent. On s’empare de deux noix de coco (une verte et une sèche) et quelques fruits de la passion … on reviendra ce week-end pour prendre de l’espadon.

Dans les allées, on trouve un jeu de carte un peu particulier. Celui-ci permet de mettre en pratique le théorème de Zeckendorf s’appuyant sur le suite de Fibonacci. Le tour de magie qui en résulte marche à tous les coups…

Après le marché, le temps étant couvert, on passe une bonne partie de la journée sur les cours. Nous avons pu trouver de nouveau support de cours à la librairie du quartier ce qui permet d’entamer les révisions sur l’ensemble des programmes que nous avons déroulé une première fois entre août et décembre 2018.

A 15h00, nous sortons pour visiter le Musée de la Nouvelle-Calédonie à 5 minutes de notre localisation. Avec une belle collection dédiée à l’art kanak, on découvre les différentes formes d’habitation et leurs usages, ainsi que les noms des différentes pièces qui les composent. Des chambranles aux flèches en passant par la couverture en nattes de pandanus, la traditionnelle hutte calédonienne est entièrement réalisée en matériaux végétaux. Les coquillages, la terre ou les pierres complètent les outils ou les décorations, mais l’usage des métaux restent quasiment inexistante dans l’art kanak. Les légendes et les coutumes sont présentées aux enfants sous forme de bandes dessinées et la géographie et la faune sont à construire en puzzle.

Deux heures plus tard, on hésite à aller au cinéma Rex pour voyager dans le retour de Mary Poppins, mais finalement on a plus besoin de s’aérer que de s’enfermer à nouveau pour plus de 2h00. On termine donc la journée par un couché de soleil nuageux sur la promenade Roger Laroque le long de l’Anse Vata.

En image

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :