En bref

  • Date:  Samedi 22 décembre 2018
  • Lieu: Eden
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Nuageux, Pluie, Soleil–12-20°
  • Activités: Restaurant, Plage, Marche
  • Parcours:  8’000 pas / 50 km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

On passe une nouvelle nuit très humide et fraîche dans la Snake Street du jardin d’Eden. Ce matin, près des machines à laver, ce n’est ni Eve ni Adam que nous rencontrons, mais Kévin … qui dans sa petite tente monoplace, également dérangé par la pluie et le froid, n’a pu dormir que d’un oeil. Ce n’est finalement pas si compliqué pour Kévin, habitué aux randonnées dans la jungle, car comme son nom l’indique sur son permis séchant dans la cuisine, Kévin Ouvreloeil!

Aujourd’hui, le beau temps et les premiers vacanciers arrivent doucement dans le camping. La météo annonce 50% de précipitation dans la journée, on risque donc de jouer à cache-cahe avec le soleil. On boucle les devoirs dans la matinée, en alternant les bains de soleil et les averses. Peu avant midi, on prend la direction du nord pour  découvrir les alentours. Arrivés à Pambula, on se dirige vers la plage en prenant la Kotari Drive. On débarque dans un endroit magnifique où les eaux de la Pambula River se mélangent avec celles de la Baie de Merimbula . Malheureusement, le soleil se voile rapidement laissant place à une nouvelle vague de pluie.

De retour dans le bourg de Pambula, on passe au plan B comme « bouffe ».On prend une table au restaurant Thai of Covington’s pour un repas nous redonnant le goût de l’exotisme. Seuls dans la salle, on reçoit toute l’attention du personnel, on déjeune d’excellentes assiettes servies avec générosité que nous n’arrivons pas tous à terminer. Repus, on repart de Pambula pour Merimbula située à 6 km plus au nord.

A Merimbula, on a à peine le temps de se garer qu’une nouvelle averse nous attend. Du coup, on passe au plan C comme « course ». Après cette nouvelle esquive, on revient à Pambula pour profiter rapidement de la plage, puis en fin d’après-midi, le ciel se dégageant, nous nous rendons dans le parc national de Ben Boyd pour quelques marches dans le secteur de Pinnacles qui offre des vues surprenantes et colorées sur les roches et les plages.

Avec le soleil, on rentre en fin de journée au camping pour une dernière sortie le long du lac avant de rejoindre la cuisine commune qui accueille beaucoup plus de campeurs que la veille. Nous rencontrons Tony qui partage avec nous son goût du voyage et ses dernières escapades, et notamment celles qu’il nous recommande pour la Nouvelle-Zélande.

En image

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :