En bref

  • Date:  Samedi 15 décembre 2018
  • Lieu: Phillip Island
  • Hébergement: Camping
  • Météo: Soleil –15-22°
  • Activités: Parcs
  • Parcours:  5’000 pas / 50 km
  • Satisfaction: 9/10

En détail

Après cette première nuit en camping, tout le monde est prêt pour profiter à fond de Phillip Island. On s’équipe d’un pass pour 3 parcs, puis on se lance rapidement dans le pliage des coins nuit pour avoir le temps d’enchaîner les visites. Après le petit-déjeuner, on quitte le camp à 10h00.

On commence par le Koala Conservation Centre pour faire face aux koalas dans leur environnement naturel. Ici, pas besoin de chercher bien longtemps pour les voir en pleine sieste ou entre deux eaux. Chaque mâle vit seul parmi un harem d’une demi- douzaine de femelles…  Des passerelles de bois permettent d’accéder en hauteur au plus près de leur lieu de repos et de les voir dans des conditions spectaculaires. Dans le reste de la réserve, on aperçoit quelques wallabies et beaucoup d’oiseaux comme les Magpie, les Rosella, les Galah,…

A 12h00, on s’arrête pour pique-niquer au port de San Remo et participer au nourrissage des pélicans. Cette attraction impressionne par le nombre de volatiles et leur coups de becs géants pour accaparer les poissons jetés dans les airs par la présentatrice. On déjeune à notre tour sur place confortablement installés sur l’espace public aménagé.

On poursuit l’après-midi au Churchill Island Heritage Farm pour la visite d’une ferme historique de l’île et des activités agricoles comme la tonte des moutons ou la traite de vache. En pleine démonstration, un gros orage suivi d’une forte pluie s’abat pendant une vingtaine de minutes sur la ferme. On reste coincé quelque temps dans l’écurie avant de pouvoir s’évader de l’île.

En fin d’après-midi le soleil revient. On se rend à la pointe ouest de Phillip Island dans le Nature Park où une splendide promenade le long de la côte nous permet de voir des blocs de basaltes finissant leur course dans la mer. Arrivé au Nobbies Center, on longe le sentier qui nous mène devant The Nobbies et The Seal Rocks lieu d’observation des population de phoques. En continuant, on entend le Blow Hole dont la cavité laisse exploser u bruit sourd lorsque les vagues s’y engouffre.

On repart par la piste donnant sur les Summerlands et permettant d’accéder à la plage d’observation de la fameuse Penguin Parade.  A 19h30, installés directement sur le sable, on attend pendant 1h30 l’arrivée groupée de la colonie de petits manchots. Par vagues successives, ils remontent en courant la plage pour aller se nicher à l’abri dans les dunes. Après cette dernière rencontre nocturne, nous rejoignons le centre de Cowes pour attraper un sandwich-kebab pour dîner, avant de déplier nos lits pour une bonne nuit de repos.  

En image

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :