09.10.2018 – Découvertes indigènes

Scroll down to content

En bref

  • Date: Mardi 09 octobre 2018
  • Lieu:  Brisbane
  • Hébergement: Airbnb
  • Météo: Soleil-Nuageux 18-25°
  • Activités:
  • Parcours:  20’000 pas /  km
  • Satisfaction: 8/10

En détail

Déboussolés par le phénomène d’arythmie circadienne, à 2h00 du matin, impossible de dormir, à l’exception de Justine qui écrase l’oreiller jusqu’à 8h00. Heureusement, ici le soleil se lève vers 5h00 et les magasins ouvrent tôt. Les filles en profitent donc pour faire les premières courses à la mode australienne chez Woolworths (ou woolies de manière plus générique) pour des produits frais et de saison.

Afin de réduire l’effet du décalage horaire, à 10h00 nous sortons prendre un bain de lumière. Nous marchons en direction de la City Loop Bus n°30 pour rejoindre le Roma Street Parkland pour flâner dans le jardin offrant notamment un jardin tropical, une forêt humide, un lac, des aires de jeux et un amphithéâtre ou des animations culturelles ont lieu régulièrement. Cette fine flore locale est entourée de geckos et d’ibis qui animent ce décor paradisiaque.

La chaleur étant assez humide, nous prenons notre pause déjeuner à Streets beach dans le South Bank Parkland. Puis, afin de mieux appréhender la faune indigène, nous rejoignons à proximité le Queensland Museum. Bien que certaines soient dangereuses, ici toutes les espèce présentées sont empaillées : dingos, great white shark, red back spider,… mais aussi des plus sympathiques comme les koalas, les possums et autres tortues géantes. Dans la boutique, on fait une petite révision des noms de ces drôles d’animaux en anglais et nous achetons un mini atlas géographique pour mieux maitrîser le vocabulaire des lieux que nous visiterons.

Sur le chemin du retour, on s’arrête au City Hall pour accéder au Level 3 ou se tient le Museum of Brisbane. Une présentation interactive de l’évolution de la ville est proposée avec plusieurs ateliers ludiques. A Bristopia, chacun peut imaginer et créer sur des écrans tactiles sa propre cité idéale. Pour prendre un peu de hauteur et observer l’horloge de la tour, nous prenons l’ascenseur de 1930 pour atteindre les 73 mètres de la plateforme d’observation … ce n’est pas vertigineux, mais on entendra en sortant les 5 cloches entonner le Wesminsters Quarter  si, mi, fa#, sol#

Sur ces notes, nous terminons la journée en reprenant le City Loop Bus n°40 pour 3 arrêts avant de retourner 38 Warner Street.

En image

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :