06.10.2018 – Vol migratoire

Scroll down to content

En bref

  • Date: Samedi 06 octobre 2018
  • Lieu:  Toronto > Los Angeles
  • Hébergement: Airbnb > Airplane
  • Météo: Nuages / 8 ° à 12°
  • Activités: Vols
  • Parcours:  6’200 pas / 3500 km
  • Satisfaction: 6/10

En détail

Ce samedi est une journée de migration vers notre prochaine destination. Pas de temps à perdre, il faut librer notre Airbnb pour 11h00 avec les sacs remplis, le pique-nique préparé et les portables chargés avec les réservations de vols.

Nous postons nos dernières lettres et prenons le bus en direction de l’aéroport international de Toronto. On arrive vers 12h30, et il nous reste 5h30 d’attente … et tant mieux. American Airlines nous annonce que nous n’avons pas de billet sur le vol prévu, il y a eu un changement, mais impossible d’identifier d’où vient le changement … Après une heure de recherche dans tous les systèmes, les billets sont retrourés sous une nouvelle référence … sûrement … pour des raisons techniques (c’est çà l’informatique … on préfère rester succint).

Enfin l’enregistrement est effectué et les billets en poche on se dirige vers le tapis pour mettre les bagages en soute, mais cette fois-ci en scannant nos billets le système annonce « Bag rejected » ! Après discussion avec l’agent et le desk d’American Airlines, le système doit être « forcé » pour valider l’envoi de nos bagages (on croise les doigts pour la suite).

Après, c’est le passage des contrôles de sécurité. Cet autre système sélectionne certains passagers pour des contrôles avancés. Bingo, c’est Axelle (fichées SSSS ) qui passera en exclusivité au scanner, à la fouille corporelle et aux vérifications multiples de ces pièces d’identité et billet d’embarquement … mais çà passe! En revanche, pour Pauline et Alex, les couteaux suisses sont détectés et finiront donc le voyage à Toronto … pourtant cette fois-ci on avait tou bon sur l’électronique, les liquides et les sprays … dommage 🙁

Enfin, on embarque avec un petit détour dans le cockpit de l’Airbus. Le vol se passe bien et on arrive à 21h00 (heure locale) à Los Angeles pour 3 heures de transit en Californie … dans l’aéroport. La fatigue commence à se faire sentir, on attend maintenant notre correspondance pour Brisbane.

En image

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :